24 09 2017

Matériel agricole, agriculture et élevage : les dernières actus !


Les terres agricoles toujours en recul

Par

|

12 juillet 2011

|

Catégorie :

Tous les ans, la ville et le béton (lotissement, zone d’activités, infrastructures routières) gagnent du terrain sur la campagne et les terres agricoles : « l’artificialisation » des terres ne cesse de s’amplifier.

Ainsi, les espaces artificialisés se sont accrus d’environ 3 % entre 2000 et 2006 et occupent plus de 5 % du territoire métropolitain en 2006. Leur accroissement global entre 2000 et 2006 s’est fait à 90 % aux dépens de terres agricoles, principalement de terres arables (44 %). Entre 2006 et 2009, les surfaces urbanisées ont augmenté en moyenne de 1.748 hectares par an. En l’espace de 8 ans, le prix des terres a progressé de 26%, ce qui freine l’installation de nouveaux exploitants.

Or, l’artificialisation des sols de grande valeur agronomique est irréversible : elle favorise le ruissellement de l’eau le long des pentes au détriment de son infiltration, l’érosion des sols, les coulées d’eau boueuse et le risque d’inondation. La concentration du ruissellement intensifie le transfert de sédiments chargés de contaminants des sols vers les cours d’eau (engrais azotés ou phosphatés, hydrocarbures, métaux lourds, produits phytosanitaires).

Depuis un an, la loi de modernisation de l’agriculture préconise la mise en place de commissions départementales de la consommation des espaces agricoles (CDCEA). Cette commission, présidée par le préfet, associe des représentants des collectivités territoriales, de l’Etat, de la profession agricole, des propriétaires fonciers, des notaires et des associations agréées de protection de l’environnement. Elle peut être consultée sur toute question relative à la régression des surfaces agricoles et sur les moyens de contribuer à la limitation de la consommation de l’espace agricole. Elle émet notamment, dans les conditions définies par le code de l’urbanisme, un avis sur l’opportunité au regard de l’objectif de préservation des terres agricoles de certaines procédures ou autorisations d’urbanisme.

Ces CDCEA sont en cours d’installation et plusieurs départements en sont désormais équipés (Jura, Indre-et-Loire, Ain, Rhône, Loire, Savoie, Haute-Savoie, Isère, Gironde, Nièvre, Oise, Nord, Puy-de-Dôme, Seine-et-Marne, Yonne, Lozère, Alpes de Haute-Provence, Hérault, Haut-Rhin, Alpes-Maritimes, etc.).

Partagez l'info !

Articles sur le même sujet :

Salon « Terres en Fête » : un succès malgré la pluie
Beiser Environnement sera présent au salon SPACE, le Salon international de la production animale
Nouvel arrêté pour limiter l’usage de l’eau en milieu agricole

Auteur de cet article :

Beiser Environnement

Beiser est une entreprise familiale alsacienne, n°1 français de la vente de matériel agricole par téléphone. Nous proposons du matériel agricole sur notre site de vente de matériel agricole et d'élevage. Bonne lecture !

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>