23 10 2014

Matériel agricole, agriculture et élevage : les dernières actus !


Le rapport sur la compétitivité des exploitations agroalimentaires

Par

|

5 novembre 2010

|

Catégorie :

Philippe Rouault, délégué interministériel à l’industrie agroalimentaire a analysé les différentes filières pour créer un rapport sur la compétitivité des industries agroalimentaires françaises.

D’après son étude, les industries laitières souffrent depuis quelques années d’un prix du lait élevé lorsqu’il est comparé à celui dont bénéficient leurs concurrents en Europe.

Phiippe Rouault publie son rapport sur la compétitivité des industries agroalimentaires françaises

Par ailleurs, le rapport constate que les rendements laitiers sont insuffisants. En effet, ceux-ci sont inférieurs par rapport au Danemark et à l’Allemagne.

Cette différence serait due à la taille des exploitations mais également à la quantité d’herbe. La solution selon Philippe Rouault serait donc de regrouper les exploitations ce qui permettrait de gérer les quotas au niveau régional (voire national) plutôt qu’au niveau départemental.

Toujours d’après les résultats de son analyse, les industries agroalimentaires françaises sont souvent des PME de petite taille réparties sur l’ensemble du territoire. Ainsi, les pertes de parts de marché subies ces dernières années témoignages des faiblesses de ce modèle.

Il faut donc « favoriser l’accroissement de la taille des PME. Seul un nombre plus important d’entreprises de taille intermédiaire sera en mesure de bénéficier des économies d’échelle importantes déjà réalisées par leurs concurrentes allemandes, néerlandaises ou danoises ».

Concernant la filière porcine, les industriels français profitent du prix du porc plutôt faible par rapport aux pays voisins. Cependant, Philippe Rouault indique que si on perd des parts de marché c’est en raison des coûts de main d’oeuvre trop élevés mais également à cause de la petite taille des entreprises.

Seule solution d’après lui : accélérer le regroupement des petites entreprises et automatiser les usines. Que pensez-vous des constations et de la solution proposée par le délégué interministériel ? Pensez-vous que le regroupement des PME puisse régler les problèmes ? Quelles peuvent êtres les bénéfices et les limites au regroupement des PME ?

  •  

Partagez l'info !

Articles sur le même sujet :

Beiser au Sommet de l’élevage
Retour du SPACE 2014
Un guide pour comprendre la réglementation des produits phytosanitaires

Auteur de cet article :

Beiser Environnement

Beiser est une entreprise familiale alsacienne, n°1 français de la vente de matériel agricole par téléphone. Nous proposons du matériel agricole sur notre site de vente de matériel agricole et d'élevage. Bonne lecture !

(4) Lire les commentaires

  1. jamet
    7 novembre 2010 at 12 h 26 min

    M rouault ne présente aucun chiffre sur le revenu des danois qui effectivement ont des exploitations + moderne que nous mais sont super endettés ni sur certaines exploitations allemands faisant appel à de la mo étrangère avec des salaires de misère je vous invite à aller voir sur challenge.fr le classement et l'évolution des + grande fortune de france et vous constatrez que l'agroalimentaire transformateur et distribution ne sont pas à la peine contrairement aux producteurs et consommateurs. Si l'élevage est fortement développé dans l'ouest c'est uniquement du à de petite stucture l'agrandissement des exploitations verra inévitablement l'évolution vers moin d'élevage et plus de cultures = + d'indépendance et - de travail .Une exploitation qui arrête l'élevage ne reprendra jamais .la politique des prix bas va inévitablement dans le mur . Pour les agriculteurs de pacé d'ou Mrouault était maire ils faut mieux vendrent quelques surface à ikéa ça fait surement + de revenus

  2. Beiser
    8 novembre 2010 at 9 h 47 min

    Meri Jamet pour votre avis, Dans cet article nous ne faisons que constater ce qui est dit dans le rapport de Mr. Rouault. L'objectif de cette publication était de relayer l'information et surtout de récolter les avis des internautes. Merci encore pour votre participation et n'hésitez pas à relayer l'article à vos connaissances qui souhaitent également donner leur avis !

  3. Nadege
    10 novembre 2010 at 16 h 01 min

    Bonjour, Peut on avoir accès à ce rapport ? Ou le trouver ? Merci

  4. Beiser
    10 novembre 2010 at 16 h 20 min

    Bonjour Nadège, on peut en effet télécharger ce rapport, nous avons oublié de mettre le lien dans l'article. Ce sera fait au plus vite, en attendant vous pouvez télécharger le rapport à cette adresse : http://agriculture.gouv.fr/analyse-comparee-de-la

Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>